mutuelle pour animaux de compagnie : chien et chat

ASSURANCE ANIMAUX

assurance animaux

Protégez la santé de vos animaux de compagnie avec une assurance

ASSURANCE CHIEN

assurance chien

Souscrivez une assurance chien pour protéger et sa santé et votre budget

ASSURANCE CHAT

assurance chat

Garantissez l’accès aux soins vétérinaires à votre chat en un seul clic

SANTE ANIMAUX

sante animaux

Offrez la meilleure couverture santé à votre animal de compagnie

ACTUALITÉS

Comment soigner le coryza du chat ?

En France, le chat est un des animaux domestiques les plus courants au sein de nos foyers ! Nous aimons nos petites bêtes à poils et ces derniers nous le rendent bien. Malheureusement, il arrive parfois que les chats développent une maladie répandue : le coryza. Découvrez tout de cette maladie et de comment la soigner.

Qu’est ce que le coryza ?

Le coryza est une maladie résultant de la combinaison de plusieurs virus et bactéries, notamment l’herpèsvirus félin (FHV) et le calicivirus félin (FCV). On peut aussi évoquer cette maladie sous le nom de “rhume du chat”. Le coryza est l’équivalent de la grippe chez l’humain.

La maladie peut être diagnostiqué à différentes étapes d’infection mais dans les cas les plus graves, elle peut mener jusqu’à la mort de l’animal.

Cette maladie, très contagieuse, se répand particulièrement dans les communautés de chat (comme les refuges ou chez les chats sauvages). La période d’incubation est d’entre 3 à 5 jours, faisant apparaître les symptômes au bout de quelques jours. Cette maladie se transmet par les éternuements ou la respiration, sans besoin de contact direct avec les animaux, ce qui explique sa rapidité de transmission. Elle peut aussi toucher les chatons qui ne sont pas encore vaccinés contre elle et sont donc des victimes de choix.

Quels sont les symptômes du coryza ?

Les symptômes de cette maladie sont souvent de différents types :
– infection respiratoire : toux, éternuements,
– problème d’oeil : yeux vitreux, conjonctivite, larmoiements, etc..
– irritations du nez et de la bouche : rhinite, nez qui coule, ulcères, plaies, salivation importante, etc…
– fièvre, perte d’appétit, fatigue, etc…

Ces symptômes peuvent être communs à plusieurs maladies. Dès leur apparition, il est impératif de consulter un vétérinaire afin d’établir un diagnostic. Des analyses d’échantillons (de larmes, de salive ou de sang) peuvent permettre d’identifier les virus responsable de la maladie.

Comment soigner cette maladie du chat ?

La maladie doit absolument être soignée car les probabilités de guérison restent faibles sans traitement. Elle affaiblit énormément l’animal qui devient donc plus sensible aux autres maladies.

Le coryza peut être traitée par l’administration de médicaments et d’antibiotiques à l’animal malade. Ceux-ci peuvent être sous forme de comprimés, de gouttes ou d’injections. Selon l’état d’avancée de la maladie, des antiviraux peuvent également être nécessaires, particulièrement dans le cas de coryza chronique.

Dans les cas les plus graves, l’hospitalisation de l’animal peut être nécessaire afin de le réhydrater et de l’alimenter via une sonde. L’alimentation de l’animal doit en effet être revue pendant un certain temps afin de faciliter la guérison.

Il est également important de savoir qu’un chat même guéri peut rester porteur de la maladie pendant des années, d’où l’importance de faire vacciner les chats en prévention. Un vaccin, ça ne coûte quasiment rien et ca peut sauver votre chat ! Ce vaccin est à renouveler tous les ans.